Master mention statistiques-économétrie (M2) spécialité prévision, risque et marchés

120

Objectifs

Ce master forme en deux ans des ingénieurs statisticiens et des chercheurs en statistique appliquée à l'économie et en économie quantitative.

Orienté vers une intégration professionnelle en entreprise ou dans un grand organisme public, le futur ingénieur statisticien sera au coeur des métiers d'aide à la décision : analyse et recueil de l'information économique, prévisions et études de marché, modélisation et analyse des risques ou de la fiabilité des systèmes.

La collaboration entre les statisticiens et les économistes est un atout majeur. Les étudiants trouvent des emplois dans des secteurs très variés : assurance, banque, automobile...

Quant aux futurs chercheurs, le master offre une sélection de cours fondamentaux, leur fournissant ainsi un bagage solide pour leurs futures études doctorales.

Qualifications acquises

L'étudiant (e) est capable de :

  • choisir la méthode économétrique, de statistique décisionnelle et de prévision pertinente au regard des enjeux,
  • analyser et traiter les données à partir des méthodes de statistique décisionnelle et économétriques,
  • construire des indicateurs de suivi et d'évaluation,
  • mettre en oeuvre les techniques de prévision pour construire des scénarios,
  • formuler des propositions, préconiser des choix,
  • pratiquer des logiciels statistiques (SAS, STATA, R, RATS ') et de géomarketing,
  • intégrer puis animer une équipe projet.

    Conditions d'accès

    Sélection sur dossier et entretien.

    La formation est accessible en priorité aux étudiants ayant suivi la première année du master Statistique, économétrie ; elle est également ouverte aux diplômés de niveau équivalent.

    Cette formation est également ouverte en formation continue. S'adresser au service de Formation continue : http://sfc.univ-rennes1.fr

    Modalités de la formation

    Une présentation détaillée des cours et des volumes horaires est disponible sur le site Internet de la faculté des Sciences économiques : http://www.eco.univ-rennes1.fr

    Beaucoup d'enseignements sont associés à la réalisation de travaux de groupe et de travaux personnels sous forme de dossiers à rendre.

    La professionnalisation est au coeur du master. Des interventions et des rencontres avec des professionnels ponctuent la formation tout au long de l'année pour permettre aux étudiants d'affiner leur projet professionnel. La moitié des enseignements est dispensée par des professionnels.

    Les étudiants intéressés par la recherche peuvent suivre des options adaptées et soit effectuer leur stage au sein d'un laboratoire de recherche CNRS, soit réaliser un mémoire de recherche encadré.

    Semestre 3

    • Compléments statistiques
    • Logiciels statistiques et bases de données
    • Techniques de prévisions
    • Au choix :
      • Datamining, géomarketing
      • Séminaires de recherche en économie appliquée

      Semestre 4

      • Econométrie avancée
      • Au choix
        • Econométrie avancée
      • Professionnalisation
      • Stage (4 à 6 mois)

      Modalités de candidature

      Candidature en ligne : du 1er février au 25 mai

      http://candidatures.univ-rennes1.fr

      Pour tout renseignement :

      Service scolarité - 02 23 23 35 59 - eco-scol@univ-rennes1.fr

      Insertion professionnelle

      Les diplômés peuvent accéder à des métiers et à des secteurs variés :

      • ingénieur statisticien, contrôleur de qualité, ingénieur sécurité production dans les grandes entreprises ou PME privées,
      • chargé d'études statistiques,
      • chargé d'études risques, chargé d'études de clientèle dans les institutions financières et les assurances,
      • prévisionniste, économètre dans des instituts d'études et de recherche, de conjoncture et de prévision (OCDE, OFCE, CNRS, etc.), et dans les services d'études des banques, grandes entreprises ou administrations,
      • maître de conférences, chercheur à l'Université, au CNRS ou dans un EPST (INRIA, INRA, IFREMER) (nécessite de réaliser une thèse après le master).

      La grande majorité des étudiants trouvent très rapidement un CDI et 10% poursuivent en thèse de doctorat.